Visite à la Maison de l’Enfant

25 mars 2019

2019-01-17-Hopital-Debre-Maison-Enfant29

Depuis quelques années, les collaborateurs de Groupama Assurances Mutuelles et des filiales franciliennes, participent à la collecte de jouets de Noël organisée par l'association Children of the World, au bénéfice des enfants hospitalisés à l'hôpital Robert Debré (Paris). Une fois collectés, les jeux et jouets sont apportés à la "Maison de l'Enfant". La Fondation Groupama s'est rendue sur place pour découvrir ce lieu. Retour sur cette visite en compagnie de Delphine Filippi, Chef de service de la Maison de l'Enfant et de Karine Kerbel, Présidente de l'association Children of the World et de Denis Meert, organisateur de la collecte de cadeaux à Groupama.

Dès son ouverture, l’hôpital Robert Debré a fait le choix de se doter d’un espace spécifique pour les enfants – La Maison de l’Enfant –  et d’une équipe d’éducateurs spécialisés, pour accompagner les enfants (du bébé à l’adolescent) tout au long de leur séjour, à leur chevet ou dans les structures transversales : Maison de l’enfant, Espace Adolescent et médiathèque.

La Maison de l’enfant est un espace composé d’une salle de jeux, d’un atelier et d’un jardin. Ouverte toute l’année, elle s’adresse à tous le enfants hospitalisés ainsi qu’aux enfants venus en consultation.

En libre accès en matinée et le lundi toute la journée, les enfants doivent être accompagnés d’un adulte (parent, éducateur ou soignant). Dès 14 heures, les enfants sont accueillis par les éducatrices. Les parents sont également les bienvenus, pour participer aux ateliers et aux activités proposées.

Delphine Filippi

En prenant en compte l'enfant tel qu'il est, en tant que sujet, l'équipe de la Maison de l'Enfant tente de maintenir ou de développer l'autonomie de l'enfant mais aussi tente de lui redonner "l'envie de", afin qu'il intègre sa vie d'enfant malade à sa vie d'enfant. L'objectif est de faire renaître le plaisir.

Delphine Filippi
Chef de service de la Maison de l'Enfant

Plus de 3 500 enfants sont accueillis chaque année. L’objectif de la Maison de l’Enfant est d’offrir un lieu de détente accueillant et chaleureux. C’est ainsi que plus de 250 ateliers culturels, animations et spectacles sont proposés chaque année.

Pour y parvenir, la Maison de l’Enfant a noué de nombreux partenariats avec des établissements publics et privés : Musée Bourdelle, Musée des arts décoratifs, Musée de la Poste, … – et des associations telles que Premiers de Cordée, Rêve de Cinéma, l’Action musicale, Fleurs de Sciences, … afin d’offrir aux jeunes malades des activités culturelles, artistiques et sportives.

Delphine Filippi

Les enfants sont des créateurs, créateurs de sons, de dessins, de sculptures, de contes, ... Les professionnels de l'art les aident à développer leur imaginaire, à découvrir des capacités souvent insoupçonnées, leur donnent des outils pour réussir, s'étonner et étonner leurs proches et leurs soignants : "C'est toi qui as fait çà !".
La pratique artistique permet aux jeunes de se situer comme sujets, de lutter contre un sentiment d'impuissance qui peut les habiter lorsque la maladie amoindrit leurs capacités.
La découverte d'une pratique sportive offre aux jeunes l'occasion de se confronter à l'effort, de se découvrir "capable de", de réguler effort et maladie.

Delphine Filippi
Chef de service de la Maison de l'Enfant

Tout au long de l’année, l’équipe de la Maison de l’Enfant organise des événements festifs : carnaval, fête de l’enfant en mai, fête de la musique en juin et bien entendu, distribution de cadeaux à Noël et lors des anniversaires.

Fin 2018, ce sont encore près de 400 cadeaux qui ont été collectés sur les différents sites franciliens de Groupama Assurances Mutuelles et de ses filiales et  distribués à Noël aux jeunes hospitalisés. Merci à tous les collaborateurs de leur générosité.

Un grand merci à Delphine Filippi et à son équipe pour leur accueil et le temps consacré lors de cet après-midi et qui nous ont permis de découvrir un espace « hors du temps » dans lequel les enfants oublient leur quotidien de malades pour redevenir des enfants. Tout simplement.

Merci également aux bénévoles de l’association « Les Blouses roses« , quotidiennement aux côtés des enfants et leur font réaliser de véritables chefs-d’oeuvre.

Images : @Margot Fayol