2021, une année riche en balades solidaires

22 février 2022

image00019

En 2021, malgré l'incertitude, 48 balades solidaires ont permis de réunir près de 25 000 marcheurs. Grâce à la mobilisation des élus, ce sont 355 000 euros qui ont été reversés aux associations de patients atteints de maladies rares et aux projets de recherche. Un bilan très positif et l'occasion de revenir sur la balade solidaire organisée le 5 septembre à Loriol-du-Comtat (84).

Le contexte sanitaire actuel n’a rien facilité, mais c’est toujours avec la même détermination que les élus organisent les Balades solidaires dans chacune des caisses régionales. En 2021, malgré des reports, 48 balades solidaires qui ont été organisées, auxquels s’ajoutent 33 événements solidaires… pour un total de 355 000 euros en faveur du combat contre les maladies rares. Du Pas-de-Calais au Var, en passant par la Moselle, la mobilisation des élus référents de la Fondation n’a pas faibli ! Assistez à la remise des Trophées des balades et événements solidaires jeudi 24 février lors de la soirée de la Fondation !

Focus sur la balade solidaire organisée le 5 septembre à Loriol-du-Comtat (Vaucluse)
Depuis 8 ans, aux pieds du mont Ventoux, élus et collaborateurs se mobilisent pour organiser la balade solidaire de Loriol-du-Comtat. C’est une mission que Hélène Morello, responsable institutionnelle du Vaucluse, tient particulièrement à cœur :  » le combat de la Fondation pour vaincre les maladies rares est inscrit dans les racines de Groupama et fédère élus et collaborateurs « .

Catherine Malavard Gabriel, présidente de la caisse locale Ventoux Albion, est venue avec sa famille, les équipes commerciales et les membres du conseil d’administration de la caisse locale profiter du cadre bucolique, aux pieds des dentelles de Montmirail. Mais, pour elle  » l’essentiel est de sensibiliser aux maladies rares. A chaque assemblée générale, on parle des balades solidaires et échange sur l’importance de soutenir les associations de patients atteints de maladies rares.  »

Depuis leur première balade, les élus ont choisi de soutenir l’association Neurofibromatoses et Recklinhausen. Cette association vient en aide aux patients atteints de neurofibromatoses, maladies génétiques neurologiques aux nombreuses formes qui peuvent toucher jusqu’à 1 enfant sur 3 000. L’association accompagne les malades et leurs proches, sensibilise le monde médical et le grand public à la maladie et soutient la recherche.

Outre les fonds récoltés lors de la Balade solidaire, la fédération départementale et plusieurs caisses locales ont également choisi d’effectuer des dons à l’association Neurofibromatoses et Recklinhausen. Pour Christophe Charransol, président de la fédération du Vaucluse, ce soutien à une association maladies rares incarne les valeurs de proximité et solidarité de Groupama :  » les associations manquent de moyens car ces maladies touchent proportionnellement peu de personnes. Or, justement parce que ce sont des maladies rares, les malades – dont beaucoup d’enfants – ont particulièrement besoin d’accompagnement et la recherche a besoin d’autant plus de soutien pour avancer.  »